Exode à Ciney : Colinet s’en ira aussi

Décidément, à Ciney, les jours qui précèdent le match capital de samedi contre Sprimont ne regorgent pas de sérénité.

Nous vous l’annoncions dès hier, Alexandre Eloy (Meux) et Julien Tshiala (Solières), deux éléments d’expérience et qui ont pratiquement tout joué cette saison, s’en iront. Ce n’est pas tout. Jérôme Colinet, lui aussi, quittera Ciney en fin de saison. On sait que la relation entre Michel Renquin et son joueur n’est pas merveilleuse. Entre les lignes, on comprend que c’était «l’un ou l’autre».
La carte «jeunes»

Reste qu’avec ses trois pions majeurs sur le départ, Ciney va devoir recruter du vécu, de l’expérience, pour valoriser la carte «jeunes» si souvent prônée et qui reste le prolongement, l’aboutissement, de son centre de formation. Elle est louable cette carte, bien sûr. Mais n’est-ce pas risquer d’aligner trop de jeunes, ensemble, dans une série de D2 amateurs si rude, si exigeante?

À l’heure actuelle, excepté Laurice Simon, aucun transfert entrant n’a été confirmé. On ne doute pas que les dirigeants multiplient les contacts pour se renforcer mais les signaux, jusqu’ici, ne sont pas encore verts. Amin Hadim, piste envisagée pour remplacer Eloy au back gauche, a refusé d’aller plus loin. Par contre, sauf gros revirement, Lecomte (pourtant courtisé par Meux), Mohimont, Hernandez, Guiot, Salmon, Lizen, Sidy Pape et Baudot vont rester. Ce serait moins sûr pour Dujardin. Bref, en attendant des confirmations – et logiquement des arrivées -, les Cinaciens doivent tout donner pour se sauver.

Source L’Avenir
ÉdA – Christophe Béka